mercredi 9 août 2017

GRAND-QUEVILLY. Spécialisée dans la distribution de médicaments, la société PlanetPharma finalise la construction d'un nouvel entrepôt.




Une entreprise qui prend de la hauteur.


Depuis plusieurs semaines, les automobilistes empruntant régulièrement la Route des Docks située entre les communes de Grand-Quevilly et Petit-Couronne, s'étonnaient de l'érection progressive, d'une construction ne ressemblant à aucune autre. Tel un jeu de Meccano, l'assemblage de tubes et de traverses métalliques s'élevait quotidiennement au rythme du ballet de grues géantes et des acrobaties des ouvriers évoluant de plus en plus haut… A tous ceux qui se posaient la question, et les autres, voici l'explication d'un tel chantier : En raison de l'accroissement de son activité, la société Planetpharma, spécialisée dans la distribution de produits pharmaceutiques pour une centaine de clients dans le monde, et qui est installée sur la zone industrielle du Grand Launay depuis 1991, a entrepris la construction d'un entrepôt de stockage supplémentaire. La structure d'une hauteur de 32 mètres devrait permettre de stocker plus de 10 000 palettes permettant ainsi à Planetpharma de multiplier sa capacité de stockage par 2. Quand ce projet a été lancé, en 2014, il avait fait l'objet d'une présentation aux élus de Grand-Quevilly. Le principal souci de cette évolution était d’ordre environnemental et, à l'époque, le maire Marc Massion, avait souhaité que "l'architecte et les services municipaux travaillent ensemble pour l'intégration de ce nouveau bâtiment dans le paysage Quevillais". L'ouvrage est donc réalisé en polycarbonate blanc-bleu, se fondant dans le ciel. Côté technique, l'entrepôt moderne sera doté d'outils sophistiqués et mécanisés tel que le transstockeur. Ce dispositif de logistique automatisé, permettra  de déplacer aisément les palettes situées à une hauteur très élevée. Les palettes seront ensuite acheminées directement et automatiquement vers la zone de logistique actuelle. Le coût du projet d’agrandissement avait été évalué entre 9 millions et 10 millions d’euros avec à la clé la création d’une trentaine de nouveaux emplois.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...